• PADOVAN

    La méthode Padovan a été créée par la pédagogue et orthophoniste brésilienne Béatriz Padovan dans les années 1970, alors qu’elle cherchait à dépasser les limites de ses méthodes face aux difficultés d’apprentissage (marche, langage, scolarité…), de compréhension, mais aussi de comportement ou de relation aux autres de ses patients.

    Qu’est-ce que la méthode Padovan ?

    « Le terme Réorganisation Neuro-Fonctionnelle regroupe toutes les idées contenues dans cette méthode, explique Florence Fromageot, orthophoniste et thérapeute Padovan. Neuro se rapporte au système nerveux. Fonctionnel désigne toutes les fonctions dirigées par celui-ci : motrices, sensorielles, limbiques émotionnelles, végétatives, langagières et cognitives. Selon Padovan, lorsque un problème survient dans l’organisation, quelle que soit la fonction touchée, c’est tout le système qui est en péril. » Comme si toutes les fonctions étaient les branches d’un arbre, interdépendantes les unes des autres, et dépendantes d’un tronc commun : le système nerveux. Or, chez l’humain, la maturation cérébrale se fait selon un schéma toujours identique. Ce que la méthode Padovan appelle “marcher, parler, penser”. «  Il ne s’agit donc pas de travailler sur le symptôme, mais de récapituler l’intégralité de la chaîne neuro-évolutive pour reconstruire la ou les zones lésées. »

    Les bienfaits de ces exercices sont dépendants de 3 facteurs : le rythme, la répétition et la régularité.

         - Le rythme : Chaque mouvement est exécuté à la cadence d'un poème rythmé qui a pour but, outre la stimulation de l'audition (et donc de la parole), de stimuler les 2 hémisphères cérébraux simultanément. D'ailleurs le rythme et l'expression verbale font partie intégrante des jeux corporels d'enfants (il suffit d'observer une cour d'école à la récréation !)

       - La répétition : La neurologie moderne a démontré que la formation des réseaux synaptiques (qui relient les neurones entre eux) est dépendante, en partie, de la répétition des stimulations. Il suffit de changer de numéro de téléphone pour se rendre compte du nombre de fois qu'il est nécessaire de le répéter avant de s'en souvenir spontanément et à long terme. Même chose dans l'apprentissage des sports ou des jeux d'adresses.

         - La régularité : Il est évident qu'une ou deux séances de la méthode ne sont pas suffisantes pour ''réorganiser'' le fonctionnement du système nerveux central. Il est donc nécessaire de répéter les séances et de les espacer à intervalles régulières. Cette constance permet d'obtenir des résultats thérapeutiques qui perdurent remarquablement dans le temps.

    Les séances de thérapie durent environ 45 minutes. Leur fréquence est généralement de 2 fois par semaine et la durée totale de la thérapie varie grandement selon le patient et selon la problématique à traiter. Même s'il est difficile de prédire le temps que durera une thérapie, il est utopique de s'attendre à des améliorations majeures et durables en dessous d'un minimum d'une vingtaine de séances. Ceci n'exclut pas le fait que durant cette période, il est très fréquent de noter des améliorations significatives à de multiples niveaux chez les patients.

    ATTENTION DANS LE CAS DE L’ÉPILEPSIE, SI CELLE-CI N'EST PAS STABILISEE ELLE PEUT AUGMENTER AVEC LES EXERCICES PADOVAN, VOIR AVEC BEATRIZ PADOVAN.

     

    HISTORIQUE DE LA METHODE PADOVAN

    > Site "UNE SI BELLE DIFFERENCE"

     

    Les sites internet

    – Association Québécoise pour la Méthode Padovan Cliquez ici

    - Association A pas devant Cliquez ici

    - Synchronicité , l’association des praticiens de la Méthode Padovan de France, Belgique et Suisse Romande Cliquez ici

    - Association Les Teds Cliquez ici

    - Association Pas à Pas Tunisie Cliquez ici

    - THOMAS Morissette Cliquez ici   

    - PADOVAN Cliquez ici  

     

    Où se former

    – CARREL
    7 Rue Pierre Robin
    69007 LYON
    Tel : 04.78.72.16.66
    Mail

     

     

    PADOVAN

    image du site PAS A PAS TUNISIE < CLIC