• MASSAGES

    Formations sur les pressions profondes

    Centre de formation ADELE DE GLAUBITZ > >CLIC

     

    Le Protocole Wilbarger 

    Certains enfants ont tendance à réagir comme si des sensations inoffensives leur causaient de la peur ou de la douleur. Cet état s’appelle la réaction défensive aux sensations (Sensory Defensiveness ou SD). Les enfants atteints de SD ont une perception erronée du monde, qui leur apparaît comme un lieu dangereux, inquiétant ou, à tout le moins, très irritant. Quand ce trouble n’est pas traité, il peut perturber tous les aspects de la vie. Le protocole Wilbarger consiste à appliquer fréquemment une pression ferme ou profonde sur diverses parties du corps. La pression est suivie d’une légère compression des articulations.) Il est préférable de consulter une ergothérapeute afin de mettre ce protocole en place, en effet selon les troubles l'intensite et la quantité des passages de brosse peut être différente, et un protocole mal mis en place peut avoir l'effet inverse de celui escompté !

     

    Ce protocole doit être suivi par des compressions : 

    Témoignage de parents un an après la mise en placedu protocole : CONCLUSIONS DU PROTOCOLE

    Toute forme d’exercice avec des contractions musculaires intenses et des impacts activera le système proprioceptif. Une administration passive, comme un massage avec des pressions profondes, peut aussi devenir une bonne source de stimulus proprioceptifs. Plus les muscles sont gros (muscles des cuisses vs muscles des doigts), plus la stimulation sera grande. Les étirements, par exemple, ne représentent pas une source importante de proprioception.

    Le « brushing » ou le brossage thérapeutique est une technique parfois recommandée en ergothérapie afin de stimuler la conscience du corps ou diminuer les manifestations d’hypersensibilité. Il y a plusieurs façons d’utiliser la brosse, dont un protocole plus formel (Technique de Proprioception et de Pressions Profondes (TPPP)) qui est une méthode systématique et intensive d’offrir à l’enfant des stimulus proprioceptifs dans ses muscles et ses articulations. La technique a été créée par Madame Patricia Wilbarger, ergothérapeute.

    L’objectif est l’administration de pressions profondes sur les muscles, mais pas la stimulation de la peau. Le brossage est toujours suivi d’une séquence de compression des articulations.

    La TPPP doit être utilisée dans le cadre d’une diète sensorielle supervisée par un(e) ergothérapeute. Une diète sensorielle est un horaire personnalisé d’activités de stimulation sélectionnées pour  combler les besoins sensoriels spécifiques de l’enfant pour qui ce « menu » a été créé. Il est fortement déconseillé d’appliquer le « brushing » à un enfant sans que cela ait été recommandé par un(e) ergothérapeute.

    La stimulation proprioceptive intensifie les repères du corps et favorise, une meilleure conscience corporelle. Elle a un effet calmant sur le système nerveux. C’est l’effet de calme et de bien être que l’on ressent après une période d’exercices ou un massage. Cet état favorise la disponibilité et la concentration. Il soutient aussi la régulation des comportements et des émotions. Des interactions plus positives et des apprentissages plus efficaces en résultent fréquemment.

     

    Des idées de jeux proprioceptifs

    • Toutes les activités impliquant des sauts sur une surface dure.
    • Bataille d’oreillers, se faire écraser entre des coussins (jamais la tête), gros câlins.
    • Lutte amicale (ex. face à face et élevés sur leurs genoux, deux enfants se poussent mains contre mains).
    • Rouler sur le gazon ou dans une pente.
    • Souque à la corde ou à la serviette à deux.
    • Tirer, pousser ou transporter des objets lourds, par exemple, déplacer des livres, des poches de riz, des melons, un panier à linge.
    • Tirer l’enfant à plat ventre avec une corde.
    • Pushups face à un mur ou en se soulevant le fessier sur une chaise.
    • Rouler un gros ballon sur le corps de l’enfant, massages (donner ou recevoir).
    • Collation croquante ou offrant de la résistance.

    Réf. Théorie de l’intégration sensorielle par Jean Ayres et Lucy Jane Miller, ergothérapeutes.

     

    THERAPY BALL

     

    PRESSIONS PROFONDES 

     

     

    PETITE VIDEO MAGNIFIQUE MONTRANT L'IMPACT DES SENSATIONS SUR LE NOUVEAU-NE - réalisé par une puéricultrice en milieu hospitalier.

     
    Thalasso Bain Bebe par Sonia Rochel

     

     

     

     

    MASSAGES