• MAGNESIUM-B6

    Autisme : la piste magnésium et vitamine B6

    • Magnésium et vitamine B6 agissent sur le développement de l’enfant
    • Les enfants autistes manquent souvent de magnésium et vitamine B6
    • Les suppléments donnent des résultats encourageants

    La supplémentation en magnésium et vitamine B6 est une thérapie alternative utilisée dans le cadre de l’autisme. L’association de ces deux composés permettrait de réduire les symptômes autistiques et d’améliorer l’état de la moitié des enfants autistes.

    Vitamine B6 et magnésium : des composés indispensables pour le cerveau

    Dans notre corps, la vitamine B6, ou pyridoxine, est transformé en en pyridoxal-5-phosphate (PLP) qui est sa forme active. Le PLP intervient dans plus de 60 processus biologique de notre corps. Il permet notamment la production de neurotransmetteurs, comme la dopamine, une substance du cerveau qui joue un rôle très important dans les comportements.

    Le magnésium est un composé minéral nécessaire au fonctionnement de toutes nos cellules, en particulier aux fonctionnements musculaire et cérébral. Au niveau du cerveau, le magnésium agit sur les neurotransmetteurs impliqués dans la mémoire et l’apprentissage.

    Des déficiences fréquentes chez les autistes

    Il semble que l’enzyme qui transforme la vitamine B6 en sa forme active, la PLP, ne soit pas assez efficace chez enfants souffrant d’autisme. De ce fait, ces enfants ne produisent pas assez de PLP à partir de la vitamine B6 de leur alimentation. Cela peut entraîner dépression, sautes d'humeur, insomnie, et manque de motivation, des symptômes que l’on constate souvent chez les enfants autistes.

    D’autre part, une étude suggère que les enfants autistes ont des niveaux de magnésium significativement plus faible que les enfants en bonne santé. Selon le docteur Marianne Mousain-Bosc, auteur du livre La solution magnésium, « cette déficience est associée à une diminution de la fonction et de l’intégrité des cellules nerveuses ce qui entraîne des troubles de la transmission du message nerveux. La déficience en magnésium est donc responsable de difficultés d’apprentissage, de troubles du comportement ou encore de troubles du langage », troubles que l’on retrouve chez l’enfant autiste.

    La constatation de ces déficiences et de leurs conséquences a menée les chercheurs à émettre l’hypothèse de l’efficacité d’une supplémentation en magnésium et vitamine B6 dans le cadre de l’autisme.

    Une supplémentation efficace

    C’est le professeur Bernard Rimland qui, au début des années 60, a le premier évoqué l’intérêt d’une supplémentation associant magnésium et vitamine B6.

    Plusieurs études ont montré depuis qu’une supplémentation en magnésium et vitamine B6 avait des effets positifs sur le comportement des enfants autistes.

    En 1985, une étude réalisée sur 60 enfants autistes a mis en évidence une amélioration du comportement des enfants grâce à une supplémentation associant vitamine B6 et magnésium.

    En 2006, une étude française confirme que les traitements à base de vitamine B6/magnésium améliorent significativement la communication et le comportement et aident à normaliser les paramètres biologiques des enfants souffrant d’autisme et d’autres troubles du développement (TED). Cette étude a été menée sur 33 enfants âgés de 1 à 10 ans atteints d'autisme ou de troubles envahissants du développement. Ils ont reçu des doses journalières de 6 mg de magnésium par kilo et de 0,6 mg de vitamine B6 par kilo. Ce traitement a duré en moyenne huit mois.

    Chez les enfants sous traitement pendant au moins deux mois, il y a eu une diminution des symptômes sur le plan de la relation, de la communication, du comportement et des compétences exécutives. Parmi les 33 enfants atteints d'un TED, 23 ont présenté des améliorations sur le plan des interactions sociales, 24 une amélioration de la communication, 18 une diminution des comportements stéréotypés, et 17 une amélioration des capacités exécutives. 20 des 33 enfants ont progressé dans au moins trois des quatre catégories de symptômes considérées.

    Mais ces résultats sont contestés tant par l'Association américaine de psychiatrie que par l'Association américaine de pédiatrie qui continuent d'affirmer que ce traitement n’est pas justifié dans l'autisme.

    Quelques marques recommandées pour faire le plein de magnésium: Les eaux en bouteille sont d'excellentes sources de magnésium, comme Rozana, Hépar, Quézac et Arvie. En supplémentation, le magnésium est souvent accompagné de vitamine B6 qui favorise son absorption. Vous pouvez opter pour les marques D stress (laboratoires Synergia), Magdyn (laboratoire Funciomed) ou Bioptimum magnésium (laboratoire Boiron).

    suite de l'article > site La Nutrition

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     L'usage des vitamines dans le traitement de l'autisme

    --> FEDERATION QUEBECOISE DE L'AUTISME

     * La vitaminothérapie a connu une certaine popularité auprès des parents et des chercheurs vers la fin des années 1990. Cet article n'a pas été mis à jour depuis 2002. Société québécoise de l'autisme 


    En matière de traitement de l'autisme, peu de recours font l'unanimité parmi la communauté scientifique. 
    Les soins vitaminiques, pour leur part, figurent parmi les traitements alternatifs les moins controversés. Depuis 1965, une vingtaine d'études suggèrent que certains suppléments vitaminiques s'avèrent bénéfiques pour les autistes, quel que soit leur âge. Ces substances ne donnent pas lieu à une guérison, mais occasionneraient parfois des progrès significatifs, notamment sur le plan comportemental. 

    La prise de vitamine B6 et ses bienfaits probables 

    Pour obtenir des résultats auprès des autistes, il semble que la vitamine B6 soit la plus importante; elle ne serait cependant efficace qu'à certaines doses. Comme les quantités massives suggérées pour le traitement peuvent entraîner d'autres formes de carences, les spécialistes de la question recommandent que la prise de vitamine B6 soit accompagnée de suppléments minéraux, et particulièrement de magnésium : l'apport de cette substance atténue les risques d'effets secondaires. Certaines études ont d'ailleurs relaté l'apparition d'engourdissement des membres subséquente à la prise de fortes doses de vitamine B6 sans l'ajout de magnésium. 

    Dans un autre ordre d'idées, chez des autistes soumis à ce type de traitement, des recherches ont observé une amélioration des contacts visuels, l'accroissement de leur intérêt pour le monde, des progrès sur le plan de la communication ainsi qu'une diminution des comportements agressifs. On parle aussi, selon les études, de régularisation des ondes cérébrales et de la composition chimique de l'urine, d'améliorations comportementales, de la réduction de l'hyperactivité, etc. 

    Pour expliquer ces répercussions, il faut savoir que la vitamine B6 semble étroitement liée au métabolisme du système nerveux central; cette thèse est approuvée par la majorité des spécialistes. Lorsque cette substance manque à l'organisme, on remarque chez les sujets de l'irritabilité, des désordres gastro-intestinaux, de l'hypersensibilité, etc. Notons que les autres vitamines du complexe B (et surtout l'acide folique) jouent également un rôle dans le bon fonctionnement du système nerveux, mais la B6 est la plus probante dans le traitement de l'autisme. Cependant, ce point suscite parfois la controverse parmi la communauté scientifique, surtout en raison des doses suggérées pour l'obtention d'éventuels résultats. 

    La vitamine C et ses vertus générales 

    Les études portant sur les bienfaits généraux de la vitamine C sont nombreuses. Dans le traitement de l'autisme, cependant, ces effets sont nettement moins reconnus que ceux obtenus avec la vitamine B6. 

    À la base, la vitamine C se trouve en concentration très élevée dans le cerveau, sans que l'on sache toutefois la fonction qu'elle y occupe. Néanmoins, on sait déjà que les carences se traduisent par la confusion et la dépression, et que la prise de vitamine C favorise vraisemblablement l'apprentissage cognitif. Sur le plan physique, les études tendent à démontrer que l'administration de cette substance aux malades accélère leur rémission, notamment par son action efficace sur les virus et les bactéries. 

    Dans le cas de l'autisme, la possibilité de résultats n'est pas formelle. Mais les vertus générales de la vitamine C peuvent sans doute rejaillir sur l'état du patient, et ces qualités suffisent pour capter l'attention des chercheurs. Une de leurs difficultés consiste toutefois à établir la dose juste pour l'obtention de résultats intéressants. 

    Notons que la vitamine C ne comporte pas de dangers. Prise en grande quantité, on suggère toutefois d'éviter de la consommer comme telle, en raison de son acidité. On choisira plutôt, dans de tels cas, l'ascorbate de sodium, un de ses dérivés. 

    Conseils pratiques pour l'administration des suppléments vitaminiques 

    Bien que, dans le traitement de l'autisme, la vitamine B6 se soit nettement démarquée des autres substances, rappelons que l'on ne recommande pas sa prise isolée. Comme le but est de régulariser l'organisme, et non d'engendrer un déséquilibre, on favorisera des combinaisons de nutriments élaborées par des spécialistes. Parmi les plus connues figure, notamment, le Super Nu-Théra (Laboratoires Kirkland). 

    Ainsi, tel qu'on l'a déjà mentionné, le magnésium devrait toujours accompagner les doses de vitamine B6 pour réduire le risque d'effets secondaires et maximiser les résultats. 

    Les suppléments devraient être administrés pendant les repas ou après, à raison du tiers ou de la moitié de la dose quotidienne. D'autre part, si des résultats peuvent être obtenus, on devrait les constater au cours des trois mois suivants. 

    Il est important de signaler qu'une médication ne devrait pas être remplacée brutalement par une cure vitaminique : un tel arrêt pourrait s'avérer nocif pour l'organisme. Lorsque l'on prend une telle décision, on doit donc entreprendre un sevrage graduel à mesure que l'on entame le nouveau type de traitement. 

    En regard au bien-être de la personne autiste, terminons en ajoutant que cette démarche doit normalement être supervisée par un médecin compétent et non réfractaire à ce type de méthode alternative.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

    Vitamine B6 et magnésium à doses élevées

    ->Autism Research Institute

    • Discussion : Plus de 20 études sur l'intérêt de la vitamine B6 et du magnésium pour l'autisme ont été menées, dont 12 études placebo en double-aveugle avec groupe de contrôle, ce qui fait de ce traitement l'un de ceux les plus étudiés pour l'autisme. Presque toutes ces études ont conclu que 45-50% des enfants et adultes atteints d'autisme bénéficiaient d'une supplémentation à fortes doses en vitamine B6 et magnésium.

    La vitamine B6 intervient dans plus de 100 réactions enzymatiques, dont la production de neurotransmetteurs essentiels (sérotonine, dopamine et autres) et de glutathion (nécessaire à la détoxication).

    Le magnésium limite l'hyperactivité qui peut se produire lorsque la vitamine B6 est utilisée seule.

    La plupart des études utilisaient des doses de B6 d'environ 17-33 mg/kg (1000 mg au maximum). Une seule portait sur un dosage inférieur (3 mg/mg), or il s'agit de la seule n'ayant trouvé aucun progrès.

    Une étude de T. Audhya a consisté à augmenter progressivement les doses de vitamine B6 en passant de 2 à 21 mg/kg. Il s'est avéré qu'au moins 7 mg/kg étaient nécessaires pour commencer à constater des effets, et que 14 mg/kg étaient généralement suffisants pour obtenir de réels changements chez la plupart des enfants.

    Les raisons pour lesquelles nombre d'enfants et d'adultes bénéficient de doses élevées de vitamine B6 ne sont pas encore très claires, mais une hypothèse peut être retenue :

    1. une diminution de la capacité à convertir la vitamine B6 sous une forme active, et
    2. un manque d'enzymes nécessaires pour produire des neurotransmetteurs clés nécessitant une quantité particulièrement élevée de la forme active de la vitamine B6 (pour plus de précisions, voir Adams et al., "Abnormally high plasma levels of vitamin B6 in children with autism not taking supplements compared to controls not taking supplements" (niveaux plasmatiques excessivement élevés, hors prise de compléments de vitamine B6, chez les enfants autistes par rapport aux témoins), Journal of Alternative and Complementary Medicine., janvier-février 2006 ;12(1):59-63).
    • Traitement : Après avoir fait la synthèse des différentes recherches menées, le Dr Bernard Rimland a recommandé une dose d'environ 17 mg/kg de vitamine B6 (1000 mg maximum) et la moitié de magnésium. Il insistait toutefois sur le fait que les besoins pouvaient être selon les cas supérieurs ou inférieurs. Les recherches ayant pour la plupart porté sur des enfants et adultes qui ne suivaient généralement pas un traitement Defeat Autism Now!, il est possible que les besoins en vitamine B6 soient inférieurs chez les patients sous traitement.
    • Bilan : Aucun examen de laboratoire ne permet actuellement d'identifier les sujets qui bénéficieront d'un apport de B6 à fortes doses, bien que des niveaux abaissés de neurotransmetteurs puissent constituer une piste. Le meilleur test consiste en un essai de deux mois, en augmentant progressivement la dose pour passer de 2 à 17 mg/kg de B6, et la moitié en magnésium. 
    • Mise en garde : des doses élevées de vitamine B6 chez les enfants et adultes atteints d'autisme semblent très sûres. Une étude menée par Audhya pendant 6 mois de traitement par vitamine B6 fortement dosée sous deux formes (phosphate de pyridoxal PLP ou pyridoxine HCl) chez 184 enfants atteints d'autisme a permis de constater des effets indésirables (aggravation du comportement) chez 10% des enfants sous PLP (la moitié du groupe) contre aucun chez ceux sous pyridoxine HCl. Le PLP peut toutefois mieux convenir à certains enfants.

    Nous suggérons donc de débuter avec le pyridoxine HCL avant d'envisager d'ajouter du P5P (5-25 mg) pour voir si celui-ci apporte d'autres améliorations. Il existe un léger risque de voir se produire une neuropathie temporaire périphérique (perte de sensibilité dans les doigts et les orteils), mais cela est extrêmement rare, et l'interruption du traitement permet généralement une récupération complète.

    Pour plus d'informations : vous trouverez une synthèse en anglais des études consacrées à la vitamine B6 à l'adresse http://www.autismwebsite.com/ari/treatment/b6studies.htm, ainsi que différents articles traduits dans la section en langue française du site.

     ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

    INTERVIEW du Docteur Marianne MOUSAIN-BOSC, auteur du livre "La Solution Magnesium", du 24/04/2006dans le Nouvel Observateur :

     MAGNÉSIUM EFFICACE CONTRE L’HYPERACTIVITÉ

    24/05/2006 - 01:37 - Le magnésium contre l'hyperactivitéMAGNESIUM-B6

    <"coordonnées du médecin et de l'établissement supprimées par le modérateur"> reçoit des enfants hyperactifs qu?elle soigne avec des suppléments de magnésium.

    Quand avez-vous commencé à soigner des enfants hyperactifs avec du magnésium ?

    J'ai eu mes premiers petits patients en octobre 2002, les plus anciens sont donc suivis depuis plus de 3 ans. Ils reçoivent du magnésium à raison de 6 mg par kilo et par jour et on leur donne en même temps de la vitamine B6 à raison de 0.6 mg par kilo et par jour pour faciliter l'absorption de ce minéral essentiel.
    Aujourd'hui ce sont près de 140 enfants hyperactifs qui sont supplémentés en magnésium pour traiter leur hyperactivité et les résultats sont très encourageants.
    Le magnésium est efficace contre tous les symptômes de l'hyperactivité : agitation, problèmes d'attention et difficultés scolaires. D'ailleurs certains d'entre eux ont vu leur hyperactivité revenir après avoir arrêté les suppléments de magnésium. Quand ils ont repris leur traitement, tout est rentré dans l'ordre.

    Comment expliquez-vous que le magnésium donne de tels résultats ?
    Le magnésium est un minéral indispensable : il permet de réguler le fonctionnement de tous les muscles. Une carence en magnésium peut conduire à des troubles neurologiques comme l'hyperexcitabilité et même aller jusqu?à des crises convulsives.
    Des études menées sur les souris montrent que si on réduit leurs apports quotidiens en magnésium de 20 %, elles deviennent hyperexcitables et hypersensibles.

    MAGNESIUM-B6Si on regarde le taux de magnésium dans le sérum de ces enfants, on trouve souvent des taux normaux. On a alors mesuré le magnésium contenu dans leurs globules rouges et là on a trouvé des valeurs beaucoup trop basses. La piste explorée actuellement pour expliquer cette différence porte sur les protéines de transport du magnésium. Chez ces enfants, elles seraient lentes ou inefficaces.
    C'est pourquoi ils présentent les symptômes d'un déficit en magnésium. On peut d'ailleurs penser que ces problèmes ont une part héréditaire. Un enfant qui a une anomalie du transport du magnésium aurait des  parents qui ont le même problème.
     
    Parfois les parents eux-mêmes étaient hyperactifs dans leur enfance, seulement on ne parlait pas d'hyperactivité à l'époque, on les qualifiait juste d'enfants speed ou nerveux.

    Pensez-vous que le magnésium puisse remplacer la Ritaline® dans le traitement de l'hyperactivité ? 
    Oui, bien sûr. D'autant plus qu'on rapporte maintenant des effets secondaires indésirables liés à ce médicament : troubles du comportement, anorexie, troubles cardio-vasculaires.
     
    Le problème c'est que les médecins ne proposent aucune alternative aux parents pour soigner leurs enfants. Aujourd'hui les parents que je vois sont ravis d'avoir une autre solution. La seule contre-indication est l'insuffisance rénale qui est très rarement rencontrée chez les enfants. De plus c'est un traitement très abordable puisque il ne coûte que 2,81 euros par mois et qu'il est remboursé par la sécurité sociale.
     
     
    -->  Publication de la thèse de recherche, chapitre 21, page 283 sur "Magnesium, Hyperactivity and autism in children" , publié chez Adelaïde, édité par Robert VINK & MIHAI NECHIFOR

    MAGNESIUM IN THE CENTRAL NERVOUS SYSTEM

    -------------------------------------------------------------------------------

    En France, le  rapport de 2008 de la HAS (Haute Autorité de Santé) n'avait pas validé cette recherche.... 

    Le Dr Mousain-Bosc continue ses recherches avec le Dr SIATKA de l'ECOLE D'ADN de NIMES

    et continuent de combattre la mise sur le marché de la Ritaline comme seule traitement de l'hyperactivité.

    A vous de voir... selon vos enfants...


    MAGNESIUM-B6
    Pour nous il apparaissait comme une évidence, pour notre enfant, de faire ce pas ! Tant de sensibilité au départ  ne pouvait être dû et laissé au hasard. Nous avons entamé avec l'aide et le contrôle de notre médecin de famille en collaboration avec le Dr Mousain-Bosc la mise en place de ce protocole magnesium-B6 ! Car ce n'est pas juste une boite de magnesium en pharmacie acheté en toute liberté qui va impacter, il y a aussi des prises de sang et un suivi à faire, ainsi qu'une douce imprégnation pour le corps ! Donc ne vous précipitez pas à la pharmacie, agissez pour le bien de votre enfant sous surveillance médicale !...puis nos recherches sanguines nous ont poussé plus loin que cette piste...