• INTEGRATION SENSORIELLE

     L'intégration sensorielle ou neuro-sensorielle est une méthode développée aux Etats-Unis par Mme Jean Ayres, ergothérapeute et docteur en psychologie du développement. Elle commence ses recherches dans les années 50 et crée la « Ayres Clinic » en 1976.

    Elle a formulée la théorie de l’intégration sensorielle, basée sur des principes des neurosciences (sciences qui étudient le développement, la structure et le fonctionnement du système nerveux).

     L’intégration sensorielle c’est la capacité chez l’enfant de sentir, de comprendre et d’organiser les informations sensorielles provenant de son corps et de son environnement. Ces informations sont transmises par les systèmes sensoriels tels que la vision, l’ouïe, le gout, l’odorat, mais également le toucher, le mouvement, la pesanteur et la position corporelle (systèmes proprioceptif et vestibulaire).

    Une bonne intégration et organisation des informations de tous ses sens sont nécessaires pour qu’un enfant se développe harmonieusement. Elle se reflète dans le développement, les apprentissages et dans l’estime de soi. Si un des aspects est perturbé, il est certain qu’il va interférer dans la performance des autres domaines.QUEZAKO ?

    Selon Mme Ayres, beaucoup de désordres observés chez l’enfant seraient liés à une mauvaise intégration des sensations entre elles au sein du système nerveux central.

    Un enfant ayant un problème d’intégration sensorielle peut présenter un ou plusieurs des symptômes suivants : il est hypo ou hyperactif ; il a des comportements de retrait, de frustration, d’agressivité ; il est facilement distrait ; il est hypo ou hypersensible aux sons, au toucher ou aux mouvements ; il a des difficultés à s’adapter aux situations nouvelles ; il se fatigue vite ; il a des troubles du langage ; il a du retard dans les acquisitions motrices ; il a des difficultés d’apprentissage ; il a une mauvaise coordination des mouvements et un équilibre insuffisant… / photo du site GIANT STEP

    On va donc modifier le dysfonctionnement neurologique par une série d’exercices concernant les différentes modalités sensorielles.  

    La méthode Ayres s’appuie sur l’écoute et la maîtrise des 4 systèmes neurosensoriels. Elle est précédée par une évaluation assez complète de ces systèmes.

    La thérapie d‘intégration sensorielle permet d’aider l‘enfant à comprendre son corps et son environnement afin qu‘il apprenne à réagir de manière adéquate aux stimuli qu’il reçoit.

    Cette méthode emploie des offres d‘action et de mouvement adaptés aux besoins de l‘enfant. Elle est très ludique, afin que l‘enfant soit motivé pour atteindre un bon niveau d’apprentissage.

    La rééducation est réalisée avec du matériel de psychomotricité : toboggan, hamac suspendu, planche à roulettes, chambre à air suspendue, balançoire, mur d‘escalade … On peut ajouter divers ateliers (par ex. poterie, peinture) afin d‘offrir à l‘enfant la possibilité de faire des expériences sensorielles variées et de les associer entre elles.

    QUEZAKO ?

    Cette méthode est proposée pour différentes difficultés (dyslexie, troubles du comportement, autisme, trouble du langage, troubles du développement moteur) et peut ainsi être reprise pour travailler avec des enfants/adultes handicapés.

    --> Objectif : apprendre à la personne à contrôler, maîtriser, écouter son corps et par voie de conséquence ses émotions. L’enfant/adulte apprend à organiser ses stimulations pour mieux les gérer. 

    L’intégration sensorielle est pratiquée dans de nombreux pays, essentiellement en établissement.

    En France, elle est enseignée dans le cadre de la formation continue des ergothérapeutes.

    --> Infos du site http://les.vies.denses.81.over-blog.com

    --> Matériel pour les salles d'Intégration Sensoriel : Site NENKO

     

      QUELQUES DOCUMENTS INTERESSANTS SUR LES TROUBLES 

      DE LA MODULATION SENSORIELLE ...

      

     CONFERENCE d'Amélie Gosselin, ergo., et Geneviève Pommerleau, pédiatre du développement.

    > "Troubles de la Modulation Sensorielle"

     

     DOC PEDAGOGIQUE pour les équipes enseignantes au canada :    

    >  Télécharger « integration_sensorielle-serviceEducatif.pdf »      

                    

     Conférence à Buenos Aires - 2005 par Marie Chobert et  Patricia San Sébastian : 

    >   Télécharger«Chobert_Sansebastian_integration_sensorielle2.ppt »

     

    Mémoire sur la théorie de l'intégration sensorielle par M. Hamitouche Adel 

    > CLIC
     

    Explication des troubles de la modulation sensorielle par AUTISME & POTENTIELS SUISSE

    > CLIC

             QUELQUES VIDEOS SUR LES TROUBLES DE

          L'INTEGRATION  SENSORIELLE...

    Publié le 17 avril 2012, ce guide pour parents d'enfants qui souffrent de dysfonctionnement du système de défense tactile (sensible au toucher, accablé par des sensations normales, ne supportent pas certaines matières, qu'on les touche ...etc.) à l'usage des élèves d'ergothérapie de la Medical University of South Carolina. Cette vidéo comprend une brève description d'exemples de dysfonctionnement du système de défense tactile, pourquoi votre enfant subit cela, et  elle est pour les parents une source de questions à poser à votre ergothérapeute. Cette vidéo met en évidence les activités à domicile pour les parents à faire avec leur enfant souffrant de ce type de dysfonctionnement d'intégration sensorielle.

    QUELS TROUBLES SUR QUELS SYSTEMES : PROFILS & IDEES

    --> Document provenant du site AUTISME ENSEMBLE 95 : Télécharger « I.S.PROFILS&IDEES »

     

    Voici une petite vidéo des chemins parcourus par les différentes stimulations sensorielles et leur impact sur le corps...

     

    L’enfant ayant des besoins au niveau de l’intégration sensorielle est habituellement hypersensible ou hyposensible à l’information de l’environnement transmise par la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et/ou l’odorat. Elle ou il peut présenter divers comportement pour bloquer la surstimulation ou pour être stimulé(e) par un sens. Elle ou il peut notamment se frapper ou se pincer, se boucher les oreilles, fermer les yeux, crier, avoir des comportements répétitifs, se balancer, souffrir d’hyperphagie, avoir de la difficulté à faire la transition d’une activité à l’autre, être incapable de se concentrer, être distractible, avoir des maux de tête, éviter les tâches, se replier sur soi, etc. 

     

    --> Plein d'autres infos sur SITE DES ENSEIGNANTS DE L'ONTARIO.

    --> PISTES SUR LES TROUBLES DE LA MODULATION SENSORIELLE > BLOG HOP TOYS

     

     

    SOUVENT, EN VOULANT LE MEILLEUR POUR NOS ENFANTS,NOUS OUBLIONS LA BASE, voici une traduction du tableau de Jean AYRES sur les compétences sensori-motrice à posséder pour acquérir les compétences cognitives et motrices normées :

    INTEGRATION SENSORIELLE