• HYPER-HYPO

    Les TSA ne sont pas des maladies mentales 

    > Ils résultent d’altérations dans les modes de perception et de traitement de l’information dans le cerveau, qui entraînent des déficits plus ou moins sévères et envahissants du développement.

    > Ces altérations se situent principalement dans les sphères :

    • de la communication verbale et non verbale, 
    • des interactions sociales,
    • des comportements (répétitifs, intérêts restreints).

     

    Qu’est-ce qu’une stéréotypie?

    C’est une recherche d’une sensation agréable pour la personne ayant des troubles autistiques.
    La personne se fait du bien, elle sait ce dont elle a besoin et prend soin d’elle.
    La stéréotypie a son utilité pour se détendre et aider à la concentration.
    Elle est également un indicateur des besoins sensoriels. Votre enfant pa cela vous indique ce qu'il vit, ce qui le trouble, ce sur quoi vous pouvez l'aider.

     

    Hypo ou Hypersensible ?

     Une personne hypersensible réagira de manière excessive aux stimuli sensoriels ‘ordinaires'. Elle reçoit toutes les informations de manière intensive, ce qui provoquera des effets conséquents aversifs de protection (mains sur les oreilles, cris, fuite, rejet des vêtements etc...  Celle qui est hyposensible réagira peu ou pas du tout aux stimuli ce qui aura pour conséquence une recherche des stimulus afin de pouoir arriver à ressentir une once d'information.

    Cette sensibilité peut toucher différents sens.
    Il est possible également que l'hyper et l'hyposensibilité s'alternent et que cette fluctuation ne touche qu'un seul sens.
    Mais elles peuvent aussi concerner tous les sens et varier d'une personne à l'autre.

     

     Les  réactions de l'hypersensibilité

    •  La confusion provoquée par certains stimuli sensoriels.

    •  La fascination causée par certains stimuli.

    > Ainsi, l'hypersensibilité peut provoquer des crises de colère ou des réactions très angoissantes (par ex. bruit d’une mouche insupportable).

     

    SENS

    HYPERSENSIBLE

    HYPOSENSIBLE

    vue

    Ne supporter aucune lumière vive

    Être très attiré par les objets brillants

    ouïe

    Se couvrir les oreilles quand les gens parlent 
    entre eux

    Aimer le bruit des sirènes

    toucher

    Ne pas aimer être touché

    Être ou paraître insensible à la douleur

    odorat

    Ne pas vouloir manger un aliment parce que l'odeur est ressentie comme insupportable

    Aimer les odeurs fortes et désagréables

    goût

    Sélectionner la nourriture

    Ingurgiter des choses non comestibles ou au goût très prononcé

    sens de l'équilibre

    Assis en hauteur, être angoissé de ne pas sentir ses pieds toucher le sol

    Tournoyer longtemps sans être pris de vertige

    proprioception 

    Adopter des postures corporelles étranges

    Ne pas être conscient de certains signes corporels comme la soif

     

     > PAS DE FILTRE ?

    Quand notre cerveau ne fait aucune sélection par rapport à ce que nous observons, cela peut avoir des conséquences :

    • être plus vite surchargé et fatigué

    • ressentir le monde comme très chaotique

    • voir des détails que les autres ne remarquent pas

    • remarquer immédiatement des changements dans l'environnement

    • ne plus reconnaître l'environnement parce qu'un détail a changé

     

    > COMMENT EVALUER CES TROUBLES ET PAR QUI ?

    Un thérapeute formé à l'intégration sensorielle pourra vous aider à bilanter votre enfant et mettra en place le suivi adéquat. Il faut vous renseigner auprès d'ergothérapeutes, ou de psychomotriciens, ou d'OTR...hélas en France nous sommes peu pourvu et les formations ne sont pas assez poussées pour le moment au niveau de l'ergothérapie.

    Olivier Gorgy, Docteur en neurosciences intégratives sur Marseille, s'est formé aux états unis et met en place des formations pros, des ateliers parents, des conférences.

    Il existe plusieurs profils (tests) pour évaluer les troubles :

    > le profil de DUNN abrégé (qui peut être très pertinent quand les troubles sont conséquents), vendu par l'ECPA.

    > le profil de DUNN complet (qui affine), vendu par l'ECPA.

    > le SPCR d'Olga Bogdashina (que l'on trouve à la fin de son livre "Questions sensorielles et perceptives dans l'Autisme et le Syndrome d'Asperger")

    > le Sensory Processing Measure (SPM) que font passer les OTR aux états unis (il en existe deux : un pour le domicile et un pour l'école).

     

    Un clic sur l'image pour accéder à l'article

    HYPER-HYPO ?

     

    Graphisme extrait d'un article de l'université de provence, • La Recherche | décembre 2009•nº 436

     

    HYPER-HYPO ?

     

     

    HYPER-HYPO ?

     

    LIVRE A DECOUVRIR Chez DOMINIQUE & Cie :  

    >  ALEXIS TROP DE STIMULI (à lire dès 4 ans)

    Alexis est un petit garçon intelligent et enjoué qui, comme tous les enfants, aime rire et s’amuser. Toutefois, dans son cas, le jeu et l’excitation entraînent une grande désorganisation qu’il n’arrive pas à contrôler. Il réagit de façon excessive, en se transformant en petite tornade ou en faisant des crises. En outre, Alexis réagit parfois de façon démesurée à certaines stimulations - telles que des bruits de fond, une lumière vive ou un vêtement inconfortable - qui n’ont pourtant aucun effet sur ses amis. Alexis serait-il hyperactif? Pas du tout! C’est un enfant hypersensible, c’est-à-dire qu’il perçoit certains stimuli de façon beaucoup plus intense que la majorité des gens. D’où l’importance de lui fournir des outils qui lui permettront de prévenir et de gérer les situations potentiellement difficiles pour lui.

    ARGUMENTAIRE
    • Une histoire qui s’adresse à l’enfant hypersensible, à sa famille et à son entourage, qui permettra à l’enfant de mieux vivre sa spécificité, et à chacun de mieux comprendre et de mieux gérer les réactions parfois excessives de ces enfants.
    • Une section informative écrite par une ergothérapeute pour les parents et les éducateurs fournit des outils concrets et pratiques susceptibles d’aider l’enfant hypersensible à fonctionner plus harmonieusement.

     -> Extrait : Consulter les premières pages