• ESCALADE

    ESCALADE

    notre fils à l'escalade avec son moniteur....

     

    L’escalade est une pratique possédant des atoûts essentiels pour un enfant avec autisme ou TED.

    L'escalade fait jouer des capacités motrices et cognitives, affectives et relationnelles. Ce sport complet va même mobiliser des capacités neurodéveloppementales chez l’enfant, qui va alors pouvoir et devoir expérimenter son corps dans une nouvelle dimension :

    • apprendre à s’orienter et à se déplacer dans un autre rapport à la pesanteur,
    • intégrer de nouvelles informations sensorielles,
    • développer sa proprioception : ainsi en stimulant la mise en place des schémas moteurs, il travaille aussi la concentration, la prévision, l'occulomoteur, et le dévéloppement de la force utile avec l'utilisation alternée de la pronation, de la supination. Ces prises travailleront aussi l'articulation de l'utilisation des doigts non sans conséquence sur la motricté fine et globale.
    • stimule le  processus cognitif par l’interaction avec son environnement, afin de (ré)apprendreà utiliser son corps, support de l’acquisition du sens de soi.
    • améliorer leurs capacités d’organisation temporospatiale,
    • découvrir et construire leur représentation du schéma corporel,
    • soutient le développement de leurs capacités relationnelles.
    • revivre l'expérience du lachâge et de la chute en sécurité,

    -> Un aménagement de l’espace d’évolution est nécessaire pour permettre à l'enfant de s'investir pleinement dans l'activité.

    1. le CADRE : en club de sport, trouver l'educateur qui va vous soutenir, la perle rare qui va accepter de découvrir et de prendre en compte les troubles sensoriels de votre enfant afin de préparer l'environnement ou de l'adapter et de travailler par l'escalade à la modulation des troubles.
    2. ASSURANCE : prendre une LICENCE pour assurer votre enfant,
    3. EQUIPEMENT : travailler en amont sur le BAUDRIER qui va ensérer votre enfant au niveau des jambes et duESCALADE bassin, prévoir un rembourrage ou voir avec le fabricant ce qui est possible, un mauvais baudrier peut vous saboter la séance d'escalade !  Et si l'enfant reste assis dans le vide, le frottement du baudrier avec la jambe avec l'apesanteur provoque vite des "gratouilles" désagréables pour l'enfant.  L'assurement doit se faire au grigri, système de descendeur muni d’un autobloquant (la corde se bloque si le grimpeur tombe, même si l’assureur la lâche par mégarde), et l'enfant doit être assuré par un baudrier en moulinette.

     

     

    Importance du sport pour un enfant souffrant de TSA > livret officiel canadien :

    Télécharger le Guide_TSA_sport