• AIDE JURIDIQUE

    Vous pouvez aller en CDA accompagné d'un avocat, ou d'un représentant d'une association à condition que cette personne maîtrise les questions d'aides financières MDPH.

    Renseignez vous auprès de votre propre assurance qui peut vous proposer une aide juridique, mais là encore vérifiez son cursus et ses connaissances !

    Dans certain département, l'ADAPEI propose une cellule de veille que vous pouvez contacter en cas d'urgence, parfois elle peut vous proposer les services d'un avocat spécialisé moyennant une cotisation annuelle.

    N'hésitez pas à argumenter en préparant votre propre évaluation de la situation pour la CDA, avec tout l'impact que cela peut poser sur votre famille. L'autisme c'est du 300% 7 jours sur 7 et même pour certains 24h/24 !!  Ces papiers devront être photocopiés et distribués aux représentants siégeant à la CDA. Ceux-ci sont multiples = représentants de diverses instances (CPAM, CAF, inspection académique, FCPE, asso handicap...), ils sont là pour juger et poser un choix sur les faits.

    Si toutefois vous n'obtenez pas le montant que vous estimez devoir recevoir, n'hésitez pas à faire appel au tribunal, qui lui, appliquera la loi à la lettre en comptant uniquement vos heures de présence pures auprès de votre enfant (en dehors des temps éducatifs).

    Autre recours possible au dessus de la MDPH _si celle-ci ne vous concède pas un droit de "parler"_ parfois certaines MDPH considèrent que le fait d'avoir coché la case aller en CDA se suffit à lui-même, ils vous reçoivent et vous congédient immédiatement en vous empêchant de parler (pour l'avoir vécu :-).

    Ne vous laissez pas faire : c'est votre vie, votre famille, rappelez vous pourquoi vous êtes là et même si vous portez un amour infini pour votre enfant, amour qui vous permet d'avancer et de tenir debout chaque jour, la situation est très diffcile, a bouleversé votre vie et rien ne sera plus comme avant et c'est avec cela qu'il vous faut avancer et ne pas vous laisser décourager par des quotats de distribution d'aides et de répartition au mieux entre des enfants aux handicaps différents !

    --> Instance supérieure : en cas d'inégalité de traitement il est possible de s'adresser à CNSA : Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Missions : Garantir l’égalité de traitement sur tout le territoire et pour l’ensemble des handicaps --> http://www.cnsa.fr

     

    --> loi du 11 février 2005 > CLIC

    --> GUIDE D'ELIGIBILITE POUR LES MDPH -cnsa MAI 2013 > CLIC